Accueil / Jean Gunther (1934-2020)

Jean Gunther (1934-2020)

Publié en ligne le 1er décembre 2020 - AFIS -

C’est avec émotion que nous avons appris le décès de notre ami Jean Gunther survenu le 29 novembre dernier à l’âge de 86 ans.

Jean avait découvert l’Association française pour l’information scientifique en 1986 en trouvant la revue Science et pseudo-sciences à la bibliothèque du ministère de l’Industrie où il travaillait. Lecteur régulier, c’est à la retraite qu’il décide de s’investir davantage. En 2002, il met en place la rubrique « Sornettes sur Internet » qu’il définissait ainsi : « Internet, espace de liberté, est propice à toutes les dérives, même les plus illégales, contre lesquelles du reste on semble assez désarmé. Bien entendu toutes les pseudo-sciences y sont largement présentes. Il n’est pas question ici d’aborder pour l’instant dans cette rubrique ce qui peut y être dit sur l’astrologie, les pseudo-médecines, le créationnisme etc. Je me limite aux sciences physiques et à leurs applications techniques. La matière est riche, entre les paranoïaques qui se prennent pour Einstein, les inventeurs incompris, les vrais scientifiques enfermés dans tel ou tel dérapage… » [1]. En 2003, Jean rejoint le comité de rédaction où il sera un membre très actif jusqu’en 2010. Il continuera ensuite à proposer quelques notes de lecture et restera, jusqu’à ses derniers jours, très actif sur le forum des adhérents de l’association.

Jean est né en 1934 à Vienne en Autriche et est devenu français par naturalisation. Sa langue maternelle était l’allemand, vite remplacée par le français. Ses parents avaient fui l’Autriche en 1938 après l’Anschluss pour échapper aux persécutions raciales et avaient adopté le nom Gunther, nom commun dans l’univers germanophone, en remplacement de leur patronyme Grünfeld jugé trop transparent.

Jean se réclamait du rationalisme scientifique qu’il avait découvert à l’adolescence en lisant les ouvrages de vulgarisation scientifique de Marcel Boll (1886-1971), l’un des fondateurs de l’Union rationaliste. Il était ingénieur diplômé de l’École Polytechnique (corps des Mines, X-1953), mais a gardé un regard critique sur la formation des élites scientifiques dans le pays. Il rappelait que, « malgré leur formation réputée, bien des polytechniciens ont soutenu des points de vue pseudoscientifiques » et soulignait que « le niveau de la sélection et de l’enseignement […] ne protège pas des croyances au paranormal ou aux approches irrationnelles » [2]. Un stage de fin d’études d’un an au centre nucléaire de Marcoule l’avait indéfectiblement lié au nucléaire.

Jean avait intégré la fonction publique en travaillant au Ministère de l’Industrie, spécialisé dans les techniques d’exploitation du sous-sol et les problèmes de sécurité associés. Il avait consacré un petit article à ce sujet dans Science et pseudo-sciences n°264 (octobre 2004) [3].

Outre son engagement dans l’Afis, Jean était membre de l’Association des Écologistes pour le nucléaire (AEPN) qu’il a représenté pendant de nombreuses années au sein des commissions locales d’information (CLI) des centrales du Bugey et de Saint-Alban-Saint-Maurice. Il n’a jamais eu de mots assez durs ces dernières années pour celles et ceux qui ont préconisé puis mis en œuvre la fermeture de la centrale de Fessenheim et les plafonnements de l’électricité d’origine nucléaire dans les lois dites de « transition énergétique ».

Sa retraite fut largement consacrée à sa passion pour l’astronomie. Il fut aussi transcripteur bénévole de braille. Jean avait cinq enfants, dix petits-enfants et cinq arrière-petits-enfants.

L’Afis adresse à sa famille ses plus sincères condoléances.

Références

1 | Gunther J, « Sornettes sur Internet », Science et pseudo-sciences n°255, décembre 2002.
2 | Gunther J, « Dérives polytechniciennes », Science et pseudo-sciences n°282, juillet 2008.
3 | Gunther J, « Le principe de précaution et le sous-sol », Science et pseudo-sciences n°264, octobre 2004.

La page auteur de Jean Gunther sur ce site.


Partager cet article


AFIS

L’Association française pour l’information scientifique a été fondée en 1968. Elle édite la revue Science et pseudo-sciences et est responsable de la maison d’édition book-e-book.

Jean Gunther (1934-2020)

Le 1er décembre 2020