Accueil / Notes de lecture / Le Cerveau en lumières

Le Cerveau en lumières

Publié en ligne le 29 octobre 2019
Le Cerveau en lumières
Étienne Hirsch et Bernard Poulain
Odile Jacob, 2019, 400 pages, 28,90 €

Comment fonctionne notre cerveau ? Quels sont les rouages cognitifs à l’origine de nos comportements et de nos expériences conscientes ? Dans ce livre Étienne Hirsch et Bernard Poulain ont réuni une vaste palette d’experts français en neurosciences afin d’offrir un panorama de l’état d’avancement des connaissances sur le fonctionnement du cerveau, des applications pratiques et des enjeux sociétaux qui en découlent.

Le pouvoir explicatif des sciences cognitives provient de leur interdisciplinarité, c’est aussi ce qui fait la force de ce livre. Le mariage entre des disciplines relativement éloignées telles que la biologie, la psychologie ou encore la philosophie nous a pourtant conduit à de fantastiques découvertes comme l’importante spécialisation des régions cérébrales. En parallèle, le développement de nouvelles techniques d’imageries cérébrales (telle que l’IRM fonctionnelle) a ouvert la voie à des pans entiers de recherches sur les circuits qui connectent entre elles nos aires cérébrales ou encore les marqueurs neuro-anatomiques associés aux pathologies et déficits cognitifs comme la maladie d’Alzheimer. Par-delà les frontières académiques, l’un des enjeux est, aujourd’hui, d’identifier ces marqueurs cérébraux qui servent d’intermédiaire dans l’influence qu’exercent nos gènes et l’environnement sur nos comportements afin de faciliter la prévention des maladies et de mettre au point des interventions personnalisées dans les domaines de la santé et de l’éducation.

Chaque chapitre du livre est consacré à une facette différente des neurosciences. Par exemple, la recherche neuroscientifique en perception auditive a permis le développement de l’implant cochléaire qui substitue le processus auditif normal par des signaux électriques qui stimulent directement le nerf auditif. Si la perception sensorielle occupe une place assez importante dans le livre, la prise de décision, le développement cognitif au cours de la vie et l’éducation sont également traités en profondeur. Un défi commun à tous ces chercheurs est la compréhension de la variabilité interindividuelle qui se situe au cœur du combat contre les troubles neurologiques, neuropsychiatriques et des difficultés d’apprentissages.

À la lumière des recommandations et critiques formulées par les experts français, Étienne Hirsch et Bernard Poulain lancent un cri d’alarme, estimant qu’en comparaison aux autres pays occidentaux tels que les États-Unis, l’Allemagne ou le Royaume-Uni, la recherche sur le cerveau et ses pathologies en France est largement insuffisante. Ce retard pourrait s’avérer coûteux pour les générations futures. Les maladies neurologiques et neuropsychiatriques représentent un tiers des maladies dans les pays développés et ce nombre est susceptible d’augmenter de pair avec l’augmentation de l’espérance de vie, suggérant que le coût social et financier de ces maladies va croître dans les années à venir. D’après les auteurs, la démocratisation et l’accessibilité des nouvelles technologies permettant de protéger les Français de ces maladies cérébrales se fera difficilement si la recherche nationale n’est pas sollicitée.

L’ouvrage aborde en conclusion dix enjeux majeurs auxquels la recherche française va devoir faire face, comme le renforcement des liens entre le secteur public et privé, l’amélioration de l’accessibilité des données de cohortes 1 et la création de projets de recherches translationelles 2 pour répondre aux besoins des générations futures en termes d’apprentissage et de luttes contre la discrimination. Selon les auteurs il est également impératif de placer l’éthique au cœur des réflexions et de la communication en neurosciences afin de tisser un lien de confiance solide entre les chercheurs et le grand public.

1 Une cohorte est un large groupe d’individus suivi sur de nombreuses années et évalué à intervalle régulier afin de mesurer l’influence de certains facteurs (qu’ils soient comportementaux, environnementaux ou génétiques) sur la santé ou le comportement.

2 Ces projets ont vocation à traduire le savoir scientifique en applications concrètes.


Partager cet article


Les auteurs de la note

Camille Williams

Diplômée d’une licence en psychologie et neurosciences (...)

Plus d'informations

Sacha Yesilaltay

Diplômé d’une licence de sociologie et d’un master en (...)

Plus d'informations