Accueil / Notes de lecture / 34 petits et grands secrets de l’univers

34 petits et grands secrets de l’univers

Publié en ligne le 16 août 2022
34 petits et grands secrets de l’univers
Théo Drieu
Belin, 2022, 352 pages, 22 €

Dans cet ouvrage, l’auteur, cocréateur de la chaîne YouTube Balade mentale, s’attache à répondre à nombre de questions qui se posent à nous, tout en en suscitant de nouvelles.

Le livre débute par une réflexion sur les différentes échelles de l’Univers. Échelle temporelle d’abord, grâce à laquelle on apprend que si toute l’existence de ce dernier était ramenée à une année, la vie sur Terre n’apparaîtrait que le 20 septembre, les dinosaures se seraient éteints le 30 décembre. Quant à l’homme moderne, il n’existerait que depuis le dernier quart d’heure du 31 décembre. Échelle dimensionnelle ensuite, par une comparaison vertigineuse entre la dimension humaine qui nous est si familière et l’infiniment grand : la Terre, le Soleil jusqu’aux très grandes étoiles. Les distances entre tous ces astres semblent bien extraordinaires puisque quatre années à la vitesse de la lumière seraient nécessaires pour atteindre la plus proche étoile du Soleil. Mais le voyage ne s’arrête pas là, car le lecteur aura également un vaste aperçu des vitesses énormes auxquelles il se déplace sans avoir pourtant la moindre sensation de mouvement puisque nous sommes uniquement sensibles à l’accélération.

D’autres « secrets » sont également évoqués, comme la probabilité infime pour un être humain d’être en vie.

Le livre se lit ainsi sous la forme de chapitres de tailles très diverses qui peuvent être parcourus sans ordre précis. Certains pourront paraître peut-être moins captivants que d’autres car moins originaux, ainsi toutes les mises en perspective (temporelles ou dimensionnelles) sont des thèmes déjà abordés par d’autres auteurs, ce qui peut donner au livre une impression de « déjà lu ». Mais d’autres chapitres, au contraire, nous engagent dans des réflexions presque surréalistes, comme le fait de réaliser, comme l’écrit l’auteur, que « l’immense majorité des 300 types de cellules différentes que contient votre corps sont plus jeunes que vous » du fait de leur renouvellement, même si « près de la moitié des cellules d’un vieux cœur d’humain fatigué étaient déjà présentes à battre la mesure à sa naissance » ; alors qu’à l’inverse, les atomes qui nous composent ont, pour la plupart, presque l’âge de l’Univers.

C’est évidemment le problème des ouvrages de vulgarisation que d’arriver à susciter l’intérêt du lecteur sur des points déjà connus. Malgré tout, la curiosité, assez peu aiguillonnée sur les problèmes d’échelles, reste en alerte lorsque sont abordés les sujets qui touchent à notre propre essence et aux divers plans qui la constituent (premier plan physique des atomes, puis des cellules, des organes, jusqu’à notre propre niveau d’organisation d’être humain). Le lecteur pourra alors être facilement tenté d’extrapoler à des plans d’organisation bien plus vastes qui dépassent notre entendement (galaxies, amas, univers bulles).

Cet ouvrage, d’une lecture aisée, pourra, par son côté ludique, intéresser des lecteurs encore peu au fait des changements de perspectives dans la compréhension du monde. Inutile cependant d’y chercher de quelconques révélations sur des supposés secrets, il s’agit plutôt d’un ensemble de réflexions sur l’Univers. Chacun pourra probablement y trouver quelques chapitres pour titiller sa curiosité, d’autant qu’un index précis donne les références pour permettre au lecteur d’approfondir ses recherches.


Partager cet article


Auteur de la note

Thierry Charpentier

Ancien ingénieur système en informatique, spécialisé dans (...)

Plus d'informations