Accueil / Climat : ce que dit la science, ce qu’elle ne dicte pas

Climat : ce que dit la science, ce qu’elle ne dicte pas

Publié en ligne le 20 juillet 2016 -
Introduction du dossier

Le constat de la réalité du réchauffement climatique et l’identification de ses causes relève de la science. Les actions à entreprendre pour limiter le réchauffement ou permettre aux sociétés de s’adapter relèvent de choix politiques, économiques et sociétaux. La science est là pour dire ce qui est, avec ses certitudes et incertitudes. Elle traite des éventuelles divergences de vues au sein des institutions scientifiques selon les canons de la méthode scientifique.

Si la science peut également éclairer le débat et la décision, elle ne dicte en rien ce qui doit être fait. Cette élémentaire prudence est trop souvent oubliée dans la controverse autour du climat.

Changement climatique : l’état des connaissances scientifiques (François-Marie Bréon)
Le GIEC et le consensus scientifique (François-Marie Bréon)
Changement climatique : les risques pour la santé (Jean-Pierre Besancenot)
Le « climato-scepticisme » : un concept fourre-tout (Jean-Paul Krivine et Michel Naud)
Le Groupe 3 du GIEC : l’idéologie se mêle à la science(Jean-Paul Krivine et Michel Naud)
Recension d’un livre de Sylvestre Huet : Les dessous de la cacophonie climatique

Publié dans le n° 317 de la revue


Partager cet article