Accueil / Notes de lecture / Papa dis-moi l’astronomie qu’est-ce que c’est ?

Papa dis-moi l’astronomie qu’est-ce que c’est ?

Publié en ligne le 7 avril 2022
Papa dis-moi l’astronomie qu’est-ce que c’est ?
Jean-Claude Pecker
Z4 éditions, 2021, 114 pages, 22 €

Z4 éditions a eu la bonne idée de publier la reproduction intégrale d’un texte écrit et illustré par Jean-Claude Pecker pour sa fille Laure, sous la forme d’un cahier d’école de près de 100 pages. J.-C. Pecker a été astrophysicien, professeur au Collège de France, directeur de l’Observatoire de Nice et auteur de nombreux ouvrages dont L’univers exploré, peu à peu expliqué. Deux astronomes qui ont travaillé avec J.-C. Pecker ont participé à cette publication : Gilles Bogaert a procédé à une légère mise à jour astronomique et démographique (sous formes de notes) et Thierry Montmerle a rédigé la préface où il souligne que l’illustration « faite d’une succession de dessins vif et colorés, remplis de personnages, de croquis et de détails cocasses, réussit à rythmer le texte en dépit des difficultés » (certains textes ne sont pas à la portée d’une enfant de dix ans). Dans sa préface, Th. Montmerle explique pourquoi il y a des astronomes et pourquoi on fait de l’astronomie.

Comme il y avait le géant Atlas sur la couverture du cahier, J.-C. Pecker en profite pour le prendre comme le personnage qui lui pose des questions. « Pourquoi tout ce qui est dessus (la Terre) ne tombe-t-il pas quand cela vient près du bord ? », « Et le soleil, la lune, les étoiles, ces petites lumières dans le ciel, pourquoi ne tombent-elles pas ? », « Pourquoi le soleil est plus gros que la Terre ? », « Comment distingues-tu les planètes des étoiles ? » J.-C. Pecker était un excellent vulgarisateur comme le montrent ses explications : « Il est évident que plus un objet donné est loin, moins il apparaît brillant… La même lampe, proche, nous éblouit, et lointaine, est à peine visible. Dans le ciel c’est pareil. Le soleil à 8 minutes-lumière est de loin la plus brillante… les différences d’éclat entre les étoiles proviennent principalement des différences de distances. » Certains passages comportant des formules mathématiques nécessiteront l’aide d’un adulte. Sa conclusion « Essayer …. de consacrer ta vie au VRAI (c’est la science), au BEAU (c’est l’art) et surtout au BIEN. » montre qu’il fut aussi un grand humaniste. Ce témoignage d’un de nos grands astrophysiciens sera certainement bénéfique aux jeunes lecteurs car il est écrit dans un langage clair et bien illustré par de nombreux dessins.

Cette note de lecture est adaptée de la note publiée sur le site A Fond la Science


Partager cet article


Auteur de la note

Marie Girod

Marie Girod a été bibliothécaire spécialisée en littérature (...)

Plus d'informations