Accueil / Notes de lecture / Tous des humains très différents !

Tous des humains très différents !

Publié en ligne le 21 juillet 2023
Tous des humains très différents !
L’Homme et ses évolutions
Cristina Junyent (texte) et Cristina Losantos (illustrations)
Glénat jeunesse, 2022, 40 pages, 14,90 €

Ce titre s’inscrit dans le prolongement de Tous des humains de la même famille ! 1. On y retrouve les mêmes outils pour dynamiser la lecture et permettre au jeune lecteur de s’approprier les informations (frises chronologiques, cartes, rabats).

Pour justifier le titre du livre, l’auteure explique par la sélection naturelle l’origine des différences de couleur de peau et de morphologie suivant les zones géographiques. Elle rappelle l’origine africaine d’Homo sapiens, le rôle de la mélanine consécutif à la perte de la pilosité qui protégeait les grands singes puis l’adaptation aux différents climats lors de la dispersion d’Homo sapiens aux quatre coins du globe. Ces informations sont données après un rappel astronomique (inclinaison de l’axe de la Terre par rapport au plan de son orbite, qui conditionne les saisons et les différents climats) et complétées par quelques mots sur les gènes pour expliquer les différences entre les individus.

Puis, après une double page axée sur le mode de vie des chasseurs cueilleurs, s’ensuit l’évocation, par ordre chronologique, d’innovations techniques depuis la naissance de l’agriculture et de l’élevage jusqu’à la révolution industrielle. L’auteure souligne combien ces innovations ont modifié l’organisation humaine (développement des villes, grandes civilisations, commerce, propagation des idées, des savoirs), et ont eu aussi un impact sur la nature. Les informations, soutenues par les illustrations à la fois réalistes et enjouées, sont accessibles et vont à l’essentiel, mais il s’agit d’un survol. Seules la domestication des animaux et l’origine des plantes cultivées font l’objet de plusieurs doubles pages, cartes à l’appui.

Le propos de l’auteure est plus alarmiste en ce qui concerne la période actuelle, pour laquelle sont abordés exclusivement les problèmes liés à la pollution et à la hausse des températures (l’effet de serre est expliqué). Quelques conseils de bonnes pratiques sont alors listés à l’attention des enfants.

Les derniers mots du livre : « notre capacité [donnée par la nature] à faire la différence ! » reprennent l’idée développée dans l’ouvrage. On aurait préféré « notre capacité à être tous différents ».

Quelques inexactitudes peuvent être relevées : la pomme de terre n’est pas une racine (ou alors ce terme aurait dû être mis entre guillemets) mais un tubercule ; hiberner ne veut pas dire dormir. Et des maladresses : la frise chronologique représentant la succession des civilisations est difficilement exploitable du fait de sa position dans la page, de même pour la carte des biomes 2 en raison des couleurs qu’il est malaisé de distinguer.

On aurait aimé que la dernière double page intitulée « Et aujourd’hui ? » aborde le sujet des nouvelles technologies, mais le format très court de l’ouvrage ne le permettait sans doute pas. Ce livre demeure cependant susceptible de donner des repères utiles aux enfants.

1 Voir la note de lecture de S. Poirier, dans Sciences et pseudo-sciences n° 344, janvier 2023.

2 Selon le Larousse, vaste région biogéographique s’étendant sous un même climat.


Partager cet article


Auteur de la note

Sabine Poirier

Bibliothécaire, retraitée depuis janvier 2024, a été (...)

Plus d'informations