Accueil / Notes de lecture / Le Guide du zizi sexuel

Le Guide du zizi sexuel

Publié en ligne le 1er juin 2021
Le Guide du zizi sexuel
Zep et Hélène Bruller

Glénat Jeunesse, édition actualisée 2020, 107 pages, 10,95 €

Le Guide du zizi sexuel a été réédité récemment. Il s’agit d’un livre d’éducation sexuelle à destination des enfants de neuf ans et plus. Y sont abordées des notions qui peuvent concerner des pré-adolescents et des adolescents, de manière simple, factuelle et avec un vocabulaire adapté. Le tout est agrémenté des vignettes dessinées par Zep, qui apporte une touche d’humour fort sympathique, dédramatisant certains sujets. L’ouvrage a été élaboré et relu par une équipe de médecins genevois, spécialistes en éducation sexuelle.

Les notions abordées sont diverses. Le livre est divisé en huit chapitres accompagnés d’une partie bonus et d’un index. Dans le premier chapitre « Être amoureux », les auteurs ont choisi de définir ce qu’est être amoureux, ce que signifie « sortir avec quelqu’un » et comment on s’embrasse.

Le second chapitre concerne la puberté des filles et des garçons. Les notions abordées sont simples mais justes. On y parle d’hormones, de leurs actions et des changements du corps. Une page entière est dédiée à l’anatomie du clitoris et à sa comparaison avec le pénis. Quand on pense que les manuels scolaires tardent encore à faire apparaître correctement cet organe féminin, on ne peut qu’en féliciter les auteurs. Il y est fait mention des règles et des protections menstruelles, mais également de pilosité et d’érection.

Sans rentrer dans tous les détails, on peut préciser que les chapitres suivants abordent d’autres points : faire l’amour, faire un bébé, se protéger des IST, l’estime de soi avec l’idée que pour aimer quelqu’un il faut s’aimer soi-même, être d’accord et, en dernier chapitre, « Fais gaffe ». Tout au long de l’ouvrage, l’accent est mis sur les notions de consentement, de tolérance, de protection.

Et d’ailleurs, le consentement, qu’est-ce que c’est ? La notion est largement abordée et un chapitre lui est entièrement dédié. Les auteurs y expliquent que si ce n’est pas oui, c’est non, qu’on peut changer d’avis et qu’on en a le droit, qu’il y a une différence entre séduire et harceler. Le sujet des réseaux sociaux y est traité avec notamment la question des photos intimes et des prédateurs sexuels.

La tolérance est aussi une notion qui revient souvent : « Maintenant, on sait qu’on est tous très différents, donc être normal, c’est justement être différent. » Ce thème est particulièrement récurrent ; tant mieux si cela peut aider de jeunes (pré-)adolescents à mieux s’accepter. Le handicap, l’homosexualité, la transidentité sont également mentionnés.

Enfin, l’accent est mis sur la protection lors des rapports sexuels. Les auteurs insistent particulièrement sur l’usage du préservatif comme contraceptif et comme protection contre les IST (infection sexuellement transmissible). Le sida et le VIH y sont expliqués en termes simples. On peut cependant regretter que cette partie soit traitée dans le sous-chapitre « L’hygiène, c’est quoi ? » Les auteurs expliquent que l’hygiène « est l’ensemble des précautions à prendre pour éviter d’attraper des maladies et garder un corps sain ». Il est à craindre que cette classification rende les IST encore plus honteuses qu’elles ne le sont. Contracter une IST n’a rien à voir avec une hygiène corporelle défectueuse ; il s’agit d’une infection transmise par un agent pathogène.

Un autre point de détail peut gêner. Il est fait mention de code génétique : « L’œuf qui deviendra un bébé a un code génétique. On appelle ça aussi l’ADN ou le génome (l’ensemble des gènes). » Il y a ici une confusion entre les termes : le code génétique qui permet la transformation en protéine de l’information portée par l’ADN, et le génome qui est effectivement l’ensemble des gènes. Mais c’est la seule erreur notable à relever.

En conclusion, il s’agit d’un livre qui surprend agréablement par le travail sérieux des auteurs qui ont réalisé un ouvrage ludique, informatif, simple et scientifiquement juste. Il a sa place dans la bibliothèque familiale afin de pouvoir être lu et relu quand l’enfant en ressent le besoin. Il est à recommander également pour les parents qui pourraient même y apprendre des choses !


Mots clé associés à cet article

Cet article appartient au sujet : Vulgarisation scientifique

Autres mots clés associés : SVT


Partager cet article


Auteur de la note

Séverine Gratia

Ingénieure de formation, docteure en biologie et (...)

Plus d'informations