Accueil / Notes de lecture / Il était une fois le sang

Il était une fois le sang

Publié en ligne le 24 juillet 2022
Il était une fois le sang
Olivier Garraud et Jean-Daniel Tissot
HumenSciences, coll. Dites 33, 336 pages, 19 €

Pour qui s’intéresse au sang, ce livre est une mine d’informations. Écrit par les professeurs Olivier Garraud et Jean-Daniel Tissot, tous deux hématologistes (l’hématologie est la science qui étudie le sang et ses maladies), l’ouvrage s’adresse au grand public. Il lui apporte des connaissances validées par la communauté scientifique dans une langue simple et aisée à comprendre.

Le livre traite tout d’abord des différents constituants du sang et du rôle de chacun d’eux depuis sa formation jusqu’à sa disparition, car le sang voit sa composition renouvelée en permanence.

Les différents groupes sanguins sont ensuite simplement expliqués, ainsi que les mécanismes immunitaires de défense de l’organisme dont le médecin doit tenir compte, par exemple lors d’une transfusion sanguine ou lors de la grossesse.

Sont ensuite traitées les maladies du sang à travers des exemples de situations vécues par les auteurs du livre. Différents cas cliniques sont ainsi décrits comme des leucémies, anémies, lymphomes ou maladies auto-immunes. Un chapitre particulier est consacré aux agents infectieux du sang, parasites et virus, conduisant à diverses maladies comme le paludisme (plus de 400 000 morts chaque année dans le monde), le sida ou les hépatites.

Plusieurs chapitres sont dédiés aux transfusions sanguines, à leur histoire et aux risques encourus car une transfusion sanguine est une biothérapie, c’est-à-dire « une thérapie à partir du vivant, qui expose le receveur à rencontrer immunologiquement des particularités du donneur ». Les auteurs nous rappellent également les innombrables bienfaits de ces transfusions.

Les aspects éthiques des techniques de transfusion sanguine et de fractionnement du sang sont également abordés, en particulier le rôle de la transfusion dans les soins palliatifs, la financiarisation du don du sang ou la commercialisation par des entreprises privées de fractions sanguines.

Un chapitre est consacré à l’affaire du sang contaminé, scandale sanitaire, politique et financier ayant touché plusieurs pays dans les années 1980 et 1990, suite à des infections liées à des transfusions sanguines. Ses causes, ses conséquences ainsi que les leçons qui en ont été tirées sont largement discutées.

Enfin, le dernier chapitre aborde la symbolique du sang, son importance dans les religions et certaines légendes ainsi que les imaginaires liés au sang.

C’est donc un livre très riche dans son contenu et non dénué d’humour dans sa forme, qui ne nécessite aucune connaissance scientifique préalable pour être compris. Il s’adresse à toute personne intéressée par ce fluide biologique si particulier qui coule dans nos vaisseaux et irrigue tous nos organes, « miroir mouvant de ce que nous vivons, mangeons, éliminons ».