Accueil / Les auteurs / Louis-Marie Houdebine

Louis-Marie Houdebine

Louis-Marie Houdebine est directeur de recherche honoraire à l’INRA. Il a été membre de la Commission du génie génétique, de la Commission de biotechnologies de l’AFSSA, et coauteur du rapport de l’AFSSA « OGM et alimentation : peut-on identifier et évaluer des bénéfices pour la santé ? ». Il a été cofondateur d’une start-up de biotechnologies (Bioprotein Technologies SA, créé en 1998), spécialisée dans la production de biomédicaments dans le lait d’animaux transgéniques ; il a rédigé de nombreux ouvrages de vulgarisation. Louis-Marie Houdebine est membre du comité de parrainage de l’Afis et en a été le président de 2012 à 2014.



Les articles rédigés par Louis-Marie Houdebine

Dix questions sur l’agriculture biologique

Le 10 juin 2010 - Agriculture et alimentation bio - n° 290

L’agriculture biologique est en expansion et elle est sujette à un soutien militant en même temps qu’à un scepticisme ironique. Les contours de cette pratique agricole et alimentaire sont flous car stricts mais fluctuants selon les régions. Les réponses aux questions (...)

+ Lire la suite

Le suicide d’agriculteurs en Inde

Le 9 mai 2009 - OGM et biotechnologies -

Une rumeur colporte une information étrange qui voudrait que les agriculteurs indiens utilisant le coton Bt résistant à des insectes prédateurs se suicident en masse après avoir subi des revers insurmontables dus à l’utilisation des semences maléfiques. L’étrangeté (...)

+ Lire la suite

Des insectes génétiquement modifiés pour prévenir la transmission de maladies

Le 3 février 2015 - DDT et paludisme -

Les premiers animaux transgéniques, des souris, ont été obtenus en 1980 et les premiers insectes transgéniques, des drosophiles (les mouches à vinaigre), en 1982. Ont suivi des lapins, des moutons et des porcs en 1985, puis des poissons en 1986 etc. La transgénèse est (...)

+ Lire la suite

Trois plantes « OGM » et leurs effets sur l’environnement

Le 31 décembre 2003 - n° 260

À la fin du mois d’octobre, la presse s’est fait l’écho d’une étude menée en Grande-Bretagne sur les effets environnementaux de trois plantes, un maïs, un colza et une betterave, génétiquement modifiées pour résister à un herbicide à large spectre, le glufosinate 14. Nous (...)

+ Lire la suite

Le riz doré, un projet emblématique

Le 25 mars 2006 - Riz doré - n° 270 n° 2781

Plusieurs centaines de millions de personnes dans le monde souffrent de carences en vitamine A à des degrés divers. Ces personnes tombent aveugles, notamment 500 000 enfants par an, puis dépérissent et souvent meurent. C’est le cas pour 3 000 enfants par jour. Il est (...)

+ Lire la suite

Les OGM en douze questions

Le 28 juillet 2006 - n° 272 n° 2781

En quoi les OGM diffèrent-ils des méthodes antérieures de sélection ? La sélection génétique des micro-organismes, des plantes et des animaux, qui a commencé il y a 10 000 ans avec le passage de la cueillette et de la chasse à l’agriculture et à l’élevage, a procuré à (...)

+ Lire la suite

Le maïs qui rend fou

Le 17 février 2007 - OGM et biotechnologies - n° 276 n° 2781

Une polémique débridée a été lancée récemment à propos d’un maïs génétiquement modifié censé être donné aux consommateurs malgré une toxicité observée chez des rats mais soigneusement tenue secrète pour gagner beaucoup d’argent en ayant, en plus, le plaisir d’intoxiquer les gens. Le (...)

+ Lire la suite

Les OGM, le bien et le mal

Le 10 mai 2007 - OGM et biotechnologies - n° 275 n° 2781

Tout observateur un tant soit peu attentif est amené à constater que le débat actuel sur les OGM (organismes génétiquement modifiés) n’a bien souvent qu’un rapport très relatif avec les OGM. Les discours des opposants reflètent en effet des préoccupations très diverses et (...)

+ Lire la suite

Que sont les OGM animaux ?

Le 20 octobre 2007 - OGM et biotechnologies - n° 268 n° 2781

On parle beaucoup des OGM qui sont, pour le commun des mortels, des plantes génétiquement modifiées à usage agroalimentaire. Ces OGM ne sont que la partie émergée de l’iceberg. Il existe en effet au moins autant d’animaux que de plantes qui sont génétiquement modifiés (...)

+ Lire la suite

Les clones animaux : en manger ou pas ?

Le 21 décembre 2008 - Alimentation - n° 283

Les premiers clonages d’animaux par transfert de noyau dans le cytoplasme d’ovocytes énucléés datent de cinquante ans. Il s’agissait de xénopes, des batraciens très utilisés dans les laboratoires. Les premiers clones de moutons ont été obtenus il y a vingt ans dans le but (...)

+ Lire la suite

Arguments pseudo-scientifiques pour justifier un saccage

Le 13 mars 2011 - OGM et biotechnologies - n° 292

« La manipulation génétique ne modifie pas que le porte-greffe mais l’ensemble de la vigne cultivée, le raisin et le vin. » (Les textes en gras sont de Guy Kastler) Guy Kastler évoque d’abord le transgène du porte-greffe qui serait transféré dans le greffon, et ensuite la (...)

+ Lire la suite

Les risques induits par les toxines Bt des OGM sont-ils bien évalués ?

Le 21 mars 2011 - OGM et biotechnologies - n° 292

Les plantes ont dû développer des systèmes de protection contre divers stress et contre des agents infectieux. Les insectes en tant que tels sont pour la plupart inoffensifs pour les végétaux. Ils jouent toutefois un rôle essentiel dans les processus infectieux en (...)

+ Lire la suite

Les gènes de résistance aux antibiotiques des OGM sont-ils dangereux ?

Le 10 février 2011 - OGM et biotechnologies - n° 292

Pour s’imposer aux dépens des autres bactéries en compétition, les bactéries ont développé des stratégies qui consistent à sécréter des toxines, les antibiotiques. Pour ne pas être elles-mêmes victimes de leurs propres toxines, les bactéries en question ont dû fabriquer des (...)

+ Lire la suite

L’hormone de croissance synthétique peut-elle être dangereuse ?

Le 30 juillet 2011 - OGM et biotechnologies - n° 295

Une autocensure rampante serait-elle à l’œuvre dans le monde des biotechnologies ? Celle dirigée contre les OGM semble prendre une place insidieuse dans certains organismes publics de recherche, où la complaisance envers les attitudes anti-biotechnologie ou même (...)

+ Lire la suite

La consommation des clones d’animaux par les Européens ?

Le 18 août 2011 - Alimentation -

Le clonage des animaux d’élevage a pour principal but pratique d’obtenir des géniteurs à partir d’animaux de haute valeur génétique pour favoriser la sélection. Il n’est donc pas question de manger les clones mais seulement leurs descendants. Cette situation pose plusieurs (...)

+ Lire la suite

Idées reçues et rumeurs autour des OGM

Le 3 mars 2012 - OGM et biotechnologies -

« Les OGM sont stériles » Aucun des OGM actuellement commercialisés n’est stérile. Le système surnommé Terminator (qui était un OGM stérile) n’a pas fait ses preuves sur le terrain et il n’a jamais été utilisé. Un tel système présenterait l’avantage de maîtriser des (...)

+ Lire la suite

Mutants et OGM : quelle différence ?

Le 13 septembre 2012 -

Les récents arrachages sauvages de tournesol résistant à un herbicide dans le sud de la France (où l’on cherche, en particulier, à éliminer une plante sauvage très allergène, l’ambroisie), sous le prétexte qu’il s’agit d’OGM cachés, font se reposer la question de savoir de (...)

+ Lire la suite

Pourquoi faudrait-il soumettre les OGM à des tests d’innocuité de longue durée ?

Le 7 novembre 2012 -

Un commentaire de certains médias à propos des tests appliqués aux OGM alimentaires veut que le dispositif en vigueur soit scandaleusement insuffisant. Selon ces médias, des tests portant sur la totalité de la vie des rats sont indispensables et cela va de soi. (...)

+ Lire la suite

Le génie génétique dans les lycées

Le 2 octobre 2011 - n° 297

Un avis émanant du CRIIGEN demande un moratoire dirigé contre un des travaux pratiques des élèves de classe terminale de certains lycées. Il s’agit d’une opération de génie génétique très simple qui consiste à transférer dans des bactéries un gène de résistance à un (...)

+ Lire la suite

ADN-ARN une paternité imprécise

Le 18 avril 2012 - n° 299

La transmission fidèle de l’information génétique de l’ADN aux ARN messagers (ARNm) 44 est considérée comme parfaite et immuable. Il existe une exception que l’on nomme l’édition des ARN. Ce mécanisme modifie certaines bases des ARN messagers, ce qui se traduit par une (...)

+ Lire la suite

Betterave et pollution

Le 15 mai 2012 - n° 299

Les citadins désormais déconnectés de l’agriculture se font une idée beaucoup trop simpliste de ce qui s’y passe. L’idée que les agriculteurs sont des pollueurs impénitents est assez répandue. Le Livre blanc de la Confédération générale des planteurs de betteraves donne une (...)

+ Lire la suite

Des gènes de pucerons pour tuer les pucerons

Le 16 février 2013 -

« Il faut connaitre son ennemi » a déclaré Saskia Hogenhout du John Innes Centre (JIC) à Norwich, UK, la personne qui dirige le projet qui suit. Les pucerons ont des effets néfastes directs sur nombre de plantes et des effets indirects en favorisant des infections par (...)

+ Lire la suite

OGM : l’omerta, encore et toujours

Le 9 juin 2014 - n° 307

Le riz doré est un riz génétiquement modifié pour fournir aux consommateurs la vitamine A qu’ils ne trouvent pas en quantité suffisante dans leurs aliments. Des centaines de milliers de personnes deviennent aveugles et meurent chaque année dans le monde par manque de (...)

+ Lire la suite

OGM contre Ebola

Le 9 juin 2015 - n° 311

Un autre OGM thérapeutique qui a fait parler de lui récemment concerne les traitements de la maladie induite par le virus Ebola. Certains commentaires concernant ces traitements ne sont pas très éclairants et il convient de donner quelques définitions. Une vaccination (...)

+ Lire la suite

L’ère post OGM : le projet Genius de l’INRA

Le 26 janvier 2016 - n° 314

Dans l’esprit de beaucoup d’Européens, l’aventure OGM est un échec alors que des méta-analyses indiquent que les OGM ont permis globalement de diminuer l’utilisation des pesticides, d’augmenter et d’améliorer les productions d’aliments ainsi que d’accroître les revenus des (...)

+ Lire la suite

OGM conquête ou fléau

Le 30 avril 2006 - n° 259 n° 2781

Depuis l’invention de l’agriculture, de l’élevage mais aussi des produits fermentés, les communautés humaines n’ont cessé de sélectionner les produits qui convenaient le mieux à leur alimentation et au traitement de leurs maladies. Ils ne se sont pas contentés des produits (...)

+ Lire la suite

Science et pseudo-scicence revue numéro 333

N°333 - Juillet 2020

Le sommaire et l'éditorial
S'abonner 

Produit par des bénévoles, l’AFIS trouve ses ressources dans les cotisations de ses adhérents et la vente de sa revue sans publicités.